Besoin d'assistance ?

Service clients

Vous avez une question ? Un doute ?
Contactez notre service clients.

Par téléphone

0892 180 312 Depuis la France
(00033) 1 86 86 01 73 Depuis l'étranger

Lundi - Vendredi : 10h-12h30 & 13h30-17h
(0,25 €/minute)

Par mail

Formulaire de contact

Nous vous informons que, pendant les fermetures estivales du lundi 06 août au lundi 27 août 2018 inclus, vous bénéficiez de remises exceptionnelles à partir de 4 jantes achetées.
Information supplémentaire : toutes les commandes passées pendant cette période seront expédiées à partir du lundi 03 Septembre 2018.
Pour tout renseignement, veuillez nous contacter par mail à contact@eurojante.com.
Toute l’équipe Eurojante vous souhaite bonne route et bonnes vacances.

Jusqu'à 50 € de remise + montage & équilibrage offert + 1 cadeau surprise*
Peut-on en finir avec la voiture ?

Peut-on en finir avec la voiture ?

 Publié le dans Actualité

Depuis quelque temps, on a commencé à encourager le covoiturage et l’utilisation fréquente des transports en commun. Les plus écologiques vont jusqu’à utiliser leurs muscles en pédalant pour aller travailler. Serait-ce le début de la fin pour l’automobile ?

En ville peut-être

La circulation en ville commence à décourager les citadins à tels points que le trajet est de plus en plus frustrant. Même avec les indications de la petite voix dans le GPS on n’est pas à l’abri de quelques bouchons pendant les heures de pointe. Cependant, la vie en dehors de la ville est quasi impossible sans la voiture. Les propositions du transport public sont loin d’être aussi fluide et fréquent que ceux que l’on trouve dans le milieu urbain, s’ils sont disponibles bien sûr.

Tant qu’il y aura des voitures, il y aura des conducteurs

On dit souvent qu’il y a peu d’évolution et que la voiture pollue toujours autant l’environnement. On veut changer le comportement des consommateurs, mais les industries continuent à proposer des modèles plus puissants au fils des années. Les records de vitesse se voient partagés dans les médias, qui plébiscitent également des compétitions et des prouesses mécaniques diverses. L’utilisateur ne fait qu’acheter ce qu’on lui présente sur le marché. Tant qu’il y a des armes, il y aura toujours des guerres.